COMMENT STRUCTURER SON ENTRAINEMENT

COMMENT STRUCTURER SON ENTRAINEMENT NATATION ?


 

 

 

Etablir un entraînement en natation est accessible à tout le monde dès lors que l’on

 

 

respecte les bases techniques et physiologiques…. C’est pourquoi, vous trouverez ci-dessous

 

 

les différents stades pour faire votre séance.

 

 

Nous ne pouvons pas vous donner de recettes magiques inexistantes, bien entendu, mais tout simplement des ingrédients. A vous de bien les mélanger afin d’obtenir une séance agréable à laquelle vous pourrez toujours rajouter votre petite touche créative, la cerise sur la gâteau !!

 

 

 

- Premier point : La motivation, Tout d’abord, il faut venir nager parce que l’on a envie et non par obligation. De même qu’une préparation gastronomique, si l’on effectue son gâteau sans envie, le résultat ne sera pas toujours excellent.

 

 

 

 

- Deuxième point : L’échauffement à sec. Plus on s’échauffe hors de l’eau, moins on perd de temps à trouver ses appuis dans l’eau.

 

 

 

 

- Troisième point : La séance. Je n’indiquerai pas de distances par stade étantdonné que tous les niveaux sont hétérogènes. A vous de voir selon la connaissance de votre corps.

 

 

 

 

o 1- Commencer par de la nage complète pour déverrouiller la machine.

 

 

Toutes les nages sont les bienvenues !!

 

 

 

 

o 2- Un peu de jambes permettent d’accélérer le rythme cardiaque, de

 

 

travailler le gainage et de fixer son bassin (même si on a l’impression de

 

 

ne pas se servir de ses jambes en compétitions, elles sont primordiales

 

 

pour l’équilibre, la relance). De même qu’en course à pied on s’aide avec

 

 

ses bras.

 

 

 

 

o 3- Des éducatifs pour se concentrer sur ses appuis et se placer avant de

 

 

faire le corps de la séance, les « séries ».

 

 

 

 

o 4- De la vitesse ou du progressif pour se réveiller et bien faire monter le

 

 

coeur.

 

 

 

 

o 5- Une petite série (plusieurs choix inimaginables sont possibles) afin de

 

 

travailler le cardio…. Attention à ne pas se dégrader techniquement. Dès

 

 

lors que l’on arrive à ce stade, il vaut mieux arrêter et faire simplement de

 

 

la récupération.

 

 

 

 

o 6- Du souple pour bien récupérer. Eviter de faire la même nage. Faire

 

 

plutôt du dos brassé ou du dos.

 

 

 

 

o 7- Un peu de pull ou du nage complète pour replacer les appuis avant de

 

 

finir sa séance. Un travail en hypoxie est souvent conseillé. Essayer de

 

 

rester sur de bonnes sensations avant de boucler la séance.

 

 

 

 

- Quatrième point : Les étirements. Les étirements font partie de la séance. Ils permettent de se relâcher après avoir sollicité son muscle à une haute intensité. Ils permettent aussi de s’assouplir, la natation étant un sport de souplesse.

 

 

Pour finir le tout en beauté, ne pas oublier de s’hydrater avant, pendant et après la séance.

 

 

D’autre part, il est important de varier ses séances afin de toujours surprendre son muscle et de maintenir sans cesse du « nouveau » et de la créativité dans une discipline qui est assez difficile (de part le fait que c’est un milieu auquel il faut s’adapter)… Il s’agit là de la cerise sur le gâteau !

 

 

 

 

              bon entraînement !!!

 

 

                                               

 

 

                                                                                                             Reda


 

                                                                         

 

 

 www.webzinemaker.com/redcoach

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site